Ma Journée Sans Viande chez les rosbifs… et à Nantes !

Le jeudi 20 mars, c’était la Journée Sans Viande. « Et alors ? », me diront les grognons, « Le 27 mars c’est la Journée Nationale du Fromage et le 6 mai, la Journée Mondiale du Coloriage ! » Certes, mais jusqu’à preuve du contraire le coloriage a peu d’impact sur l’environnement. Donc je n’en parlerai pas dans ma chronique. Par contre, manger de la viande, ça, ce n’est pas anodin pour la planète.

Je vous la fais brève pour ne pas vous assommer : pollution des nappes phréatiques par les élevages intensifs, gaspillage d’eau (10 fois plus que pour la production végétale), déforestation pour les champs destinés à la nourriture des bêtes, gaz à effet de serre (pets de vaches), etc.

Avec tous les scandales sanitaires autour de la viande, je me dis qu’une petite pause de temps en temps, ne peut faire que du bien. Je ne vous incite pas à devenir végétarien ; mais un jour par semaine sans viande, ça peut déjà faire la différence.

Journée sans viande chez la Reine !

Pour ma part, j’ai décidé de vivre à fond ma journée sans viande. Pour ce faire, je suis partie en Angleterre ! Non, je rigole, j’y étais en vacances, c’est une coïncidence (vous apprécierez les rimes…). Mais une coïncidence heureuse car les grands-bretons sont les rois du végétarisme. Etre végétarien, c’est trop tendance ! On a l’embarras du choix en terme de restaurants. Il y a même le VegFest, le plus grand festival végétarien européen dans plusieurs villes du royaume. A Londres, ce sera les 27 et 28 septembre. A Brighton, où j’ai mené mon expérience, c’est le 29 et 30 mars.

Je vous fais revivre en exclusivité ma journée. Tout d’abord, vous devez savoir une chose : j’adooooore la viande ! L’une des raisons de mon voyage était l’English breakfast. Donc, me forcer à ne pas manger de viande rouge, blanche, bleue de toute la journée, c’est comme demander à quelqu’un qui fume un paquet par jour de ne pas toucher une cigarette pendant 24h.

Départ matinal de Victoria Station à Londres pour prendre le bus. Je n’aurais pas eu le temps pour des œufs au bacon. Tant mieux. J’achète un sandwich fromage, tomate, pesto et un café. OK, j’ai mangé du fromage. C’est un produit d’origine animale. Mais c’est la journée sans viande, pas la journée sans fromage !!!

Journée sans Viande

Après une visite du Brighton Museum & Art Gallery, du Brighton Pier et une balade sur la plage de galets, je pars à la recherche d’un resto Vegy. L’air du large, ça creuse. Je m’arrête chez V Bites, restaurant végétalien (ni viande ni rien d’origine animale), l’un des meilleurs selon le jury du VegFest.

v-bites-londres

Je suis surprise par le menu. Presque tous les noms de plats font référence à de la viande : ducky, chicky, fishy, beefy… Evidemment, ce sont des substituts. Mais ce qui m’embête, c’est que je ne sais pas de quoi ils sont composés. Le menu est assez flou à ce sujet. Pourquoi faire un resto végétalien si c’est pour nommer quasiment tous ses plats avec des noms de viande ? Je comprends bien que c’est un clin d’œil. Mais les végétariens purs et durs apprécient-ils la blague ?

v-bites-menu-londres

Je mange tout de même mon burger au steak non identifié avec enthousiasme. Je ne vous cacherai pas que j’aurais préféré un vrai steak, mais ça passe. Le falafel de ma voisine de table a très bonne mine.

menu-vegan-londres

Durant ma promenade shopping digestive, je passe devant de nombreux restos et snacks végétariens. Brighton est à la hauteur de sa réputation. Il y a même un magasin de chaussures végétarien (qui fait des chaussures sans cuir quoi !).

vegetarian-shoes

L’afternoon tea se fera sans sandwich triangle au saumon mais avec une part de gâteau au citron et graines de pavot, et du thé bien sûr ! Je vous conseille le Tea Cosy, salon de thé kitchissime décoré à ras bord d’objets sur la famille royale : tableaux, cartes postales, articles de journaux, assiettes…

tea-cosy-brighton

De retour dans la capitale, « dîner » dans un pub composé de bière et de nachos au cheddar… Pas très équilibrée ma journée sans viande… Mais mission accomplie ! J’ai survécu et je n’ai pas de sensation de manque. Je me sens prête à renouveler l’expérience une fois par semaine finger in the nose. J’ai hâte d’être au 13 janvier, la Journée Sans Pantalon !

Le Bistrot de l’Île, premier restaurant 100% végétarien de Nantes

Les adeptes du végétal se donnent rendez-vous au 17 rue de la Tour d’Auvergne, au cœur de l’île de Nantes pour savourer des plats (de saison bien sûr) mijotés avec amour par Jan, le chef de cuisine. Et ça n’est pas parce que c’est végétarien qu’on ne déguste pas de la vraie cuisine ! Quelques plats au hasard : le savoureux tajine de légumes d’hiver au citron, le surprenant velouté de pois cassés au lait de coco ou encore l’incontournable gratin de cardes et champignons. On se bouscule pour les crumble de corn-flakes et riz soufflé, réalisés avec des fruits issus de l’agriculture biologique produits le plus près possible de Nantes.

journée-sans-viande-bistrot

Pour en savoir plus sur la vie des vrais végétariens, lire l’interview de Clémentine Griveaud, déléguée à Nantes de l’Association Végétarienne de France.

LE BISTROT DE L’ILE
Restaurant végétarien
17 rue de la Tour d’Auvergne
44200 Nantes


Evasion Nantes Voir plus d'articles  

Déjà 2 commentaires, et le vôtre ?

  1. EVE

    La journée “sans pantalon” ne faudrait il pas rajouter sans jupe et sans short 😉

    Sinon, pourras tu faire un article sur la différence entre Végan, Végétarien et Végétalien car je m’y perds. J’ai dit à une collègue végétalienne qu’elle était végétarienne…j’aurais apparemment pas du. Merci pour tes articles, toujours aussi drôles et instructifs.

    Bises Bises

  2. Mam GAB

    Trop facile de participer à la journée sans viande lorsque l’on séjourne en Angleterre, leurs cuissons ne font pas toujours envies.Tout comme les gâteaux jelli-fish ou (nichon) comme dirait une de mes amies.
    Bisous