Résolution 2015 : se remettre en mode projet

Bye bye 2014, bienvenue dans nos vies 2015 avec en prime son lot de bonnes résolutions. N’en rougissons pas, petites malines, on le sait toutes : aussitôt formulées, les bonnes résolutions sont aussitôt oubliées… pour ma part, il était 00h01 quand je les ai bafouillées à la va-vite, les idées plus très claires avec tout le champagne qui coulait dans mes veines !

Tenir ces quelques engagements revient à dire publiquement qu’on s’abstiendra de shopping – soldes comprises – pendant 1 an : tout simplement mission impossible ! Alors bien évidemment, on les zappe… Pour interrompre ce maléfice qui me joue des tours depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai décidé de partager avec vous ma recette magique.

 illustration : Sophie Anfray
psycho-résolution-2015

Bonne résolution : se poser les bonnes questions

On fait le ménage dans sa tête, on dépoussière tout ça afin de se poser les bonnes questions : de quoi j’ai vraiment envie ? Qu’est que j’aimerai faire par-dessus tout ? Quel sens je souhaite donner à ma vie ? A l’époque où mon job rimait avec mal de tête, rien que l’idée t’entamer une nouvelle semaine me donnait de l’urticaire… et je peux vous dire que je les ai vues arriver au galop ces 3 questions avec leurs gros sabots ! Ce questionnement primordial m’a permis de prendre un virage à 180° et de changer complètement de cap avec tout le tralala qui va avec : remise en question, reprise d’une formation et au final une nouvelle vie plus épanouie !

illustration : Sophie Anfray
psycho-résolution-2015 (1)

Ce qui peut nous bloquer parfois, c’est s’attaquer de front à de grandes résolutions qui nous paraissent insurmontables tant l’ampleur de la tâche nous semble irréalisable. Surtout ne pas y renoncer – plus facile à dire qu’à faire me direz-vous – et commencer par de petits objectifs pour atteindre progressivement la ligne d’arrivée.

Freiner l’impulsion pour mûrir la réflexion

Je suis du genre impulsive, et dans mes prises de décisions cela m’a parfois joué des tours et engendré quelques dégâts. Les vieilles habitudes ont la vie dure, alors pour m’habituer à mûrir mes réflexions, j’ai commencé par des décisions plutôt futiles, comme l’utilité et le besoin immédiat de devenir l’heureuse propriétaire d’une 100ème paire d’escarpins… Avec un peu d’entrainement on parviens à se poser les vraies questions pour prendre les bonnes décisions.

Revenons à nos bonnes résolutions, et apprenons à relativiser : quand nos vieux démons refont surface et qu’on est prise la main dans le sac, arrêtons de nous auto-flageller ! Questionnons nous plutôt sur le pourquoi du comment et soyons bienveillantes avec nous-mêmes : un craquage peut arriver à tout le monde – si si je vous assure – et nous permet d’apprendre de nos erreurs…

illustration : Sophie Anfray
psycho-résolution-2015 (4)


Bien-être Voir plus d'articles  

Retrouvez le sourire avec les conseils de Joséphine, notre coach en bonne humeur qui dédramatise toutes les situations pour se sentir bien dans nos baskets



Ses derniers articles...

psycho-belle-mere-conflitMa belle mère et moi
Les 10 astuces de Joséphine pour réveillonner sans stress
Esprit de partage de Noël
Mission réconciliation avec sa meilleure amie

Contacter JosephineA