Très Fine : sophistication et humour pour une collection de bijoux design

En passant, non par la Lorraine, mais par la Halle de la Madeleine, une amie avertie tomba sur l’atelier-showroom d’Anne Chédeville, mettant en scène les bijoux de sa marque Très Fine. Me faisant part de sa trouvaille, ni une ni deux, je me propulsais telle une torpille pacifique vers cet ancien garage à omnibus transformée en ruche bourdonnante d’activités…

Le design industriel comme fil rouge

Parisienne délocalisée volontairement à Nantes, Anne est l’heureuse détentrice d’un diplôme de l’Ecole Supérieure de Design Industriel. Elle commence donc par faire logiquement du design de produits industriels à Londres et Paris. Elle crée ensuite sa propre marque d’objets pour la maison, qui seront distribués dans des boutiques de design mais aussi dans des musées, en France et à l’étranger. L’aventure dure quinze ans puis elle devient designer freelance et consultante en création d’objets, essentiellement pour la maison. Elle travaille même pendant deux ans pour LA grande marque de mobilier et objets suédois. Mais l’expérience tourne court : objectifs commerciaux et formatage ne font pas partie du vocabulaire « chédevillien »…

C’est alors que la créatrice réactive un ancien projet, lié à son désir de travailler le bijou contemporain en collaboration avec des artisans. En 2009, elle obtient le Label des Métiers d’Art pour sa nouvelle marque de bijoux, Très Fine. Cette signature recèle un malicieux jeu de mots associant la pierre fine (tout le contraire des matériaux qu’elle utilise) à la réplique d’Anémone dans Le Père Noël est une ordure : « C’est fin, ça se mange sans faim ! ». Sous son apparence de jeune femme élégante, la créatrice-designer cache un humour décalé qui transparaît dans ses bijoux pas comme les autres…

anne-chedeville-nantes

Très Fine : le goût du détail insolite et du fabriqué « local »

Anne Chédeville développe une ligne très originale en menant un travail de réflexion poussé sur la signification du bijou, traversé par l’esprit industriel. Influencée par les jolis moments passés dans l’atelier d’un grand-père bricoleur, elle aime l’univers des outils, des métaux, des objets industriels qu’elle détourne avec espièglerie et délicatesse. Elle adore aussi mélanger le matériau brut avec une matière plus précieuse (trop beau ! comme diraient mes nièces). Et toutes les finitions sont faites en argent, ma chère…

tres-fine-bijoux-nantes

La fabrication s’effectue en petites séries, pour garder des prix accessibles et, tout comme les matériaux, elle se doit d’être locale, régionale voire française (Arnaud Montebourg sort de cet article) sinon européenne, au pire… La volonté de travailler avec des partenaires de proximité est indissociable du concept global de Très Fine.

Ainsi, un lunetier de Chantenay lui a confectionné d’hallucinantes boucles d’oreilles en forme de branches de lunettes, très chic. La créatrice a aussi collaboré avec la fameuse marque de brosserie Andrée Jardin, basée à la Chapelle-sur-Erdre. Un CAT nantais fabrique également des bijoux pour elle. Elle a fait appel à un fabricant traditionnel de baigneurs « à l’ancienne » pour élaborer d’adorables colliers qu’il ne faudra pas laisser entre les mains d’un… poupon, même si c’est le vôtre !

Vous craquez ? Vous souhaitez porter des bijoux qui siéront à votre anticonformisme inné ? Voici un petit aperçu monétaire qui vous détendra : 23€ pour ces trois ravissants badges, 33€ pour ce collier-ruban avec miroir double face, 53€ pour un collier en argent avec stylo bille ou encore 63€ pour ce bracelet « mètre » en acier. Comment ça, vous les voulez tous ???

tres-fine-bijoux-nantes

Anne Chédeville a choisi de distribuer sa collection par le biais de salons professionnels (Maisons & Objets, Bijorhca). On peut trouver ses bijoux dans des boutiques de musées nationaux ou internationaux. Une vingtaine de revendeurs propose ses collections en Europe mais aussi à Hong-Kong ou Chicago : la classe planétaire quoi !

Bon, ici nous sommes à Nantes, nous n’allons pas nous plaindre mais foncer à la boutique du Lieu Unique ou commander directement sur le site Internet, lui aussi très « smart ».

Très Fine
showroom + workshop
11, Impasse Juton, Halle de la Madeleine
06 84 62 90 74


Mode Voir plus d'articles