Rencontre avec Sophie Morille, designer textile amoureuse du végétal

Dès mon arrivée dans la belle cité des Ducs, j’avais repéré les délicates créations de Sophie Morille sur des marchés de créateurs ou dans quelques jolis magasins de décoration. Mais le foisonnement créatif nantais m’avait éloignée de cet intérêt naissant. Puis, suivant l’actualité culturelle comme un caneton sa maman cane (ne cherchez aucun rapport), j’eus vent de Gravissime, une jolie exposition d’un collectif de 6 femmes artistes autour de la gravure, dont Sophie. Hum… c’était un signe, non ? Il est l’or, Monseñor, ma curiosité doit être assouvie et la vôtre également !

Sophie Morille

Quand teinture rime avec nature…

Née dans un petit village du Maine-et-Loire, fille d’agriculteurs, Sophie est donc une jeune femme « nature »… et créative. Son bac Arts Appliqués obtenu en Vendée, elle intègre l’Ecole Duperré, fameuse école supérieure d’Arts Appliqués à Paris et se spécialise dans le design textile et l’impression. Pendant quatre ans, elle se régale, apprenant les techniques de teinture mais aussi de la sérigraphie, la maille, la tapisserie et même la photo. Le retour à la réalité est ensuite moins exaltant et Sophie regagne sa terre d’origine.

Elle effectue ensuite de courtes missions dans le secteur textile et dans celui de l’animation. Elle crée ensuite des motifs pour une collection d’IKKS Femme, en collaboration avec l’équipe de style. En 2010, elle se lance en tant que freelance et signe plusieurs contrats avec des marques de vêtements (Okaidi, Marèse, Terre de Marin), confectionne des maquettes pour un salon déco, anime des ateliers de teinture végétale au lycée de la Mode de Cholet et continue ses propres créations. Elle partage alors un atelier avec des graphistes, des illustrateurs, véritable vivier créatif. Aujourd’hui, jeune maman comblée, elle a aménagé son propre atelier dans sa maison.

Sophie Morille

Inspirations aériennes de Sophie Morille pour un mélange doux et poétique

Inspirée par le végétal sous toutes ses formes, Sophie est devenue une spécialiste de la teinture en se formant auprès d’une artiste-infirmière (tout le monde a un talent caché, il faut le savoir !). Elle a d’ailleurs en projet pour 2015 l’aménagement d’ateliers de teinture végétale pour enfants et adultes.

Elle trouve sa matière première – les plantes – dans la nature ou chez quelques fournisseurs. Elle aime travailler en 3D, toujours attirée par l’aérien et l’impalpable. C’est ce que l’on retrouve dans ses gravures gracieuses (30 à 200€), imprimées sur des matières nobles comme le coton, le métis, le lin des draps anciens ou sur papier.

Elle confectionne des coussins (60 à 90€) où l’on a envie de se lover tels de câlins petits lutins, des guirlandes et des mobiles adorables en origami de papier, toujours dans des teintes douces et naturelles (20 à 58€).

Sophie Morille

Douée et dynamique, Sophie mêle l’artistique et la décoration : elle a présenté ses œuvres textiles à la galerie nantaise du Rayon Vert et prépare 2 expositions à Paris. L’une en octobre à la galerie Troisième Parallèle dans le 3e arrondissement (son travail sera exposé dans une salle dédiée), l’autre dans un hôtel particulier, l’Hôtel Bohème, dans le 2e arrondissement (avec une quarantaine de créateurs) en décembre. Plus près de nous, chères nantaises, vous trouverez ses créations à l’Atelier du Petit Parc, la galerie Hab, la Cale des Créateurs ou le magasin Green Origin. Si vous êtes en goguette à Brest (c’est votre droit ;-)…), faites donc un tour à l’Atelier Mandarine (boutique de gravures et d’encadrement). En vadrouille à Bordeaux ? Après Saint-Emilion, direction : le magasin Little Fabrik (univers de l’enfant). Et sur le site Etsy, comme de bien entendu…

Bonnes vacances les aoûtiens !

Sophie Morille

Sophie Morille – Designer Plasticienne
3 rue du Grand Port
44620 La Montagne
(sur rendez-vous)


Mode Voir plus d'articles