Astuce de Grand Mère : comment raviver la couleur des cheveux

Je ne sais pas vous, mais en général à l’arrivée du printemps j’ai tendance à voir toutes les traces de l’hiver sur mon corps et mes cheveux « aaaaaaaaaaaaaaaah mon dieu, c’est quoi cette tête de c** !!! Aaaaaaaaaaaaah et ces cernes yeuuuuuuuurk !!! » Oué oué, on est toutes pareilles 😉

Pour ma part, le pire ce sont mes cheveux et surtout ma couleur ! Le roux c’est beau, c’est chouette mais à entretenir c’est le parcours du combattant ! Donc, ce mois ci, lectrice, je te propose une recette beauté à faire toi même dans ta p’tite cuisine parce que t’es trop forte. Non seulement ça prend 2 minutes mais en plus les recettes de grand-mère c’est le bien.

L’eau de rinçage pour raviver la couleur des cheveux !

Alors autant l’été, on le sait, le sel de mer et le soleil sont des éléments qui rendent nos cheveux secs et font virer la couleur. Mais il faut savoir que le froid et les intérieurs surchauffés ont le même effet l’hiver. Le printemps est donc le bon moment pour les chouchouter et raviver l’éclat de notre petite tête.

Pour ma part, j’aime l’eau de rinçage après le shampoing car ça permet de refermer les écailles des cheveux et après ça bwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille quand tu les sèches ! En ce qui concerne les ingrédients, tu peux les trouver dans ton jardin ou dans les magasins bio comme Horizon Vert ou Chlorophylle en version séchés.

eau-de-rinçage-fleurs

Maintenant tu prends ton calepin et tu notes :

– Pour les blondes : pétales de tournesol ou fleurs de camomille
– Pour les châtains et brunes : feuilles de sauge ou feuilles de romarin
– Pour les rousses : pétales de rose rouge ou fleurs d’hibiscus
– 840mL d’eau minérale
– une cuillère en bois
– un récipient
– un flacon en plastique

1. Tu prends une p’tite casserole dans laquelle tu fais bouillir l’eau puis tu la retires du feu.
2. Ensuite tu ajoutes 5 cuillères à soupe de la plante de ton choix. Tu touilles, tu touilles et tu ratatouilles, tu couvres et tu laisses infuser pendant une demi-heure.
3. Pendant que tu attends, tu prends du chocolat, un thé et t’appelles une copine.
4. Tu filtres la préparation (chinois, passoire, tamis, ta main… bref tu te débrouilles) et tu verses dans le flacon en plastique.

eau-de-rinçage-plantes

Pfiou, c’était trop dur hein ??!! 😉

Pour l’application, hé bien tu fais ton shampoing, après-shampoing, masque et ensuite tu verses cette mixture sur tes cheveux. Tu ne rinces surtout pas après, tu essores juste tes cheveux et tu les coiffes comme tu as l’habitude. L’idéal est de répéter cette tâche plusieurs fois par semaine. Si tu es assidue, tu devrais voir les résultats assez rapidement.

Par contre, info de la plus haute importance : prends une serviette sombre car suivant la plante que tu auras choisie celle-ci peut tâcher. Non non ça n’est pas du vécu :p

L’eau de rinçage se conserve 7 jours au réfrigérateur. Voilàààààààààààààà mes p’tites dames ! J’espère que cette recette vous plaira et surtout qu’elle plaira à vos cheveux. Si vous avez des recettes de grand-mère à partager, je suis toute ouïe !


Bien-être Voir plus d'articles  

Déjà 1 commentaire, et le vôtre ?

  1. Bloody Anna

    Article très intéressant, par contre il y a quelque chose que je n’ai pas compris. Une fois qu’on a fait son shampoing, etc, on le rince avec l’eau de rinçage préparée avant ou on le rince d’abord avec de l’eau normale et ensuite on utilise l’eau de rinçage pour fignoler le tout ?
    Et sinon j’ai d’autres petites recettes à partager mais il s’agit de masques 🙂 Pour éclaircir ses cheveux par exemple : du miel d’eucalyptus, du jus de citron ou poudre de citron, de la camomille matricaire.
    Pour avoir des reflets roux (toujours en masque) : rhapontic, curcuma (quand les cheveux sont sombres naturellement), camomille matricaire, etc.
    Pour enlever les résidus de colorations chimiques ou naturelles (en masque) : argile, crème de coco (cette dernière est présente car l’argile assèche le cheveu).
    Voilà j’espère ne pas avoir dit trop de bêtises.
    En tout cas, je me répète mais billet très intéressant !