C’est décidé, l’été de Joséphine sera décomplexé !

Ça y est, l’été pointe le bout de son nez ! A nous plage, paréo, maillot… le bonheur quoi ! Si ce n’est cette ombre au tableau, celle qui nous empêche de profiter pleinement du soleil, je parle ici de nos petites rondeurs qui s’invitent (s’incrustent !) dans nos maillots de bain. Impossible de les déloger, alors on se dit que cette fois, elles ne feront pas le poids !

Stop aux diktats de la “beauté”

Pas facile de s’extasier devant sa silhouette quand les spots publicitaires nous rappellent sans cesse que l’arrivée des beaux jours rime avec bikini taille 34… Difficile de garder le moral quand toutes les couvertures de magazines promettent de perdre 4 kilos en mangeant 4 haricots par jour… Lorsque j’étais enceinte de ma minette poulette, je me suis jetée à corps perdu sur toutes les sucreries qui s’offraient à moi. Résultat des courses : +15 kilos sur la balance ! Avec en prime une belle cellulite, bien logée, qui n’allait pas s’avouer vaincue aussi facilement. J’ai tout essayé : crème, gel, huile anticellulite, même ce fameux appareil censé vous faire retrouver une peau aussi lisse que celle d’un bébé. Il vous aspire la peau comme un aspirateur le ferait pour la poussière, sauf que la poussière, elle, elle s’en va. Quand j’y pense, on devrait inventer un swiffer pour les kilos en trop, ce serait top! Hop on passe le swiffer sur les parties à éliminer et il capture tout ! Hey les filles, arrêtons de rêver. Consciente que je ne peux pas me transformer en Gisele Bundchen en un coup de baguette magique, pour stopper les frais j’ai décidé de m’accepter et de profiter un max de mes vacances.

illustration : Sophie Anfray

sans-complexe-agenda-nantaise-anfray

Pour cet été, le mot d’ordre est profiter !

Donc cet été j’ai choisi d’arrêter de m’auto-flageller. La perfection n’existe pas, ni pour moi, ni pour les autres. Je vais juste profiter de cette pause estivale pour passer du temps avec mes proches, me relaxer et m’ouvrir aux autres. Si il y’a bien une période de l’année où on peut se permettre d’arrêter de se faire des fixettes sur son apparence en société, c’est bien celle-là ! Rions et réjouissons-nous ! Revenons aux fondamentaux et cessons de nous comparer aux modèles qu’on nous impose.

Tiens par exemple demandez à vos proches ce qui leur plait chez vous. Je mets ma main à couper qu’aucun d’entre eux ne vous répondra : « ce qui me plait chez toi c’est que tu rentres dans un 34 ». Par contre, ils vous diront que vous êtes une nana avec laquelle ils adorent passer du temps, car vous êtes bourrée de qualités.

Et en y réfléchissant bien, je n’ai jamais entendu une personne me pointer du doigt sur la plage en criant « hey, regardez, c’est la dame cellulite ! » La beauté c’est dans la tête, alors zéro complexe !


Retrouvez le sourire avec les conseils de Joséphine, notre coach en bonne humeur qui dédramatise toutes les situations pour se sentir bien dans nos baskets



Ses derniers articles...

psycho-belle-mere-conflitRésolution 2015 : se remettre en mode projet
Ma belle mère et moi
Les 10 astuces de Joséphine pour réveillonner sans stress
Esprit de partage de Noël

Contacter JosephineA