Suivez le mystérieux Chemin Bleu du Parc de la Morinière

Hello la Nantaise ! Et si aujourd’hui, je t’emmenais faire une balade dans un ancien site industriel ? Comment ça tu n’es pas emballée ? Rassure-toi, tu vas vite changer d’avis 😉 Lorsque l’on arrive devant le parc de la Morinière, le ton est donné avec ses pancartes à l’ancienne : allons découvrir les vestiges de cette vie industrielle.

C’est en 1972 que la ville de Rezé a décidé d’acheter le parc. A l’époque, on pensait déjà à garder un petit peu de verdure dans nos villes ! Le parc est situé en bordure de Sèvre, juste à côté du quai Léon Sécher et il est tellement beau que c’est le 2ème parc historique de Rezé ! Je te vois venir avec ta question, “Mais pourquoi industriel ?”

parc-de-la-morinière-rezé (2)

L’ancien port de la Morinière reconverti en parc naturel

Et bien avant que ce magnifique parc soit tout fleuri, il s’est passé pas mal de choses. Diverses entreprises se sont succédées : Dépôt de poudre, fabrique d’engrais et production d’huile de palme. Toutes ces fabriques ont choisi cet endroit parce que dans “l’ancien temps”, le transport par avion n’était pas si développé et que tout se faisait par bateau ! Avec la présence du quai Léon Sécher (anciennement port de la Morinière) tout près, c’était super pratique !

Pour la petite histoire, cela faisait des années que je n’étais pas allée dans ce parc. En fait, lorsque je suis entrée, je ne l’ai pas tout de suite reconnu (je me fais vieille), mais le parc de la Morinière je le connais depuis toujours… Le petit manoir que tu peux voir dès en rentrant dans le parc s’appelle le Petit Choisy sur Sèvre, c’est trop mignon ! Par soucis de vétusté, la commune n’utilise que le rez-de-chaussé de ce dernier pour les expositions estivales.

parc-de-la-morinière-rezé (6)

Lorsque tu avances un peu plus dans le parc, tu découvres une petite aire de jeux. Fais un tour à 180° et tu tomberas nez à nez avec la cheminée de la Société Nantaise toute en briques rouge, magnifique !

Clic, Clac ! Tes photos sont prises ? “Allez viens je t’emmène au vent “… Euh je t’emmène plutôt aux toboggans ! Je te disais un peu plus haut que je connaissais déjà ce parc sans vraiment m’en souvenir. Le déclic s’est produit aux  toboggans! Avec ma grand-mère maternelle et mes cousins nous y avons souvent joué. J’avais très peur des toboggans, ils me paraissaient immenses et il y en a même un qui faisait de grands virages… Aujourd’hui, du haut de mes 1,70m ils me paraissent moins impressionnants, mais mes fesses n’y passent plus… J’ai loupé le coche !

parc-de-la-morinière-rezé (3)

Le mystère du Chemin Bleu

Est-ce que tu sais pourquoi le chemin qui borde le parc (et donc la Sèvre) s’appelle le Chemin Bleu ? C’est une histoire pas très drôle, mais je vais quand même te la raconter !

Juste après le tanneur, c’est La Société Nantaise de produits chimiques qui a investi les lieux. A l’époque, ils fabriquaient des bleus servant à traiter les minerais d’or. Jusque là tout va bien, mais en 1905, une ÉNORME explosion déverse des déchets toxiques dans la Sèvre, qui colorent la roche en bleu, d’où le nom du chemin bleu. S’il y avait déjà des problèmes de pollution en 1900, il ne faut pas s’étonner de voir l’état de nos plages aujourd’hui !

parc-de-la-morinière-rezé (7)

Ce parc n’est pas le plus chouette, ni le plus grand, mais il a une place toute particulière dans mon cœur. Il regorge de souvenirs, d’histoire. C’est une mine d’or culturelle pour la ville de Rezé et je trouve ça très bien qu’ils aient pris la décision de le préserver.

Pour poursuivre la balade, je vous conseille de continuer sur la route du Chemin Bleu jusqu’au quai Léon Sécher. Un très bel endroit à découvrir 😉

parc-de-la-morinière-rezé (1)

Parc de la Morinière
189 Rue Jean Baptiste Vigier
44400 Rezé

Ouvert du 1er avril au 30 septembre de 9h00 à 20h00
du 1er octobre au 31 mars de 9h00 à 18h00

Les chiens sont acceptés, mais en laisse 😉

 

 

 

 

 


Evasion Voir plus d'articles  

Déjà 1 commentaire, et le vôtre ?

  1. isaure

    bonjour, rezé , c’est là où je suis allée en vacances rencontrer un correspondant ! merci pour l’article