Nina Robin : quand la récup’ devient création !

A part la mode, ma petite personne est intéressée par des tas de choses (la curiosité n’est pas un vilain défaut quand elle est bienveillante !) et notamment l’écologie, rayon actions anti-gaspi… C’est ainsi que j’appris que la créatrice Nina Robin et l’association RE-act (qui confectionne des modèles plein d’humour à partir de vêtements recyclés) avaient été élues « Projet Coup de cœur » du Banquet citoyen organisé par les Cré’Alters en mai dernier. Un petit tour dans leur nouvelle boutique, Mû, s’est donc imposé et j’ai alors soumis Nina à un interrogatoire digne des enquêteurs les plus pointilleux (oui, j’adore aussi les romans policiers !).

Un parcours logique au service d’une couture éthique

Née à Angers il y a moins de 30 ans, Nina Robin fit son apprentissage de la couture, de la broderie et du tricot grâce à sa grand-mère. La passion était née ! Un petit passage obligé dans la capitale (et oui, Paris, toujours Paris, le principal est de ne faire qu’y passer… ;-)) pour se former à l’art textile et au stylisme-modélisme puis, au fil des rencontres et de ses stages chez des créatrices de mode éthique, Nina s’aperçoit que : « il y a tellement de matières à disposition, ce n’est pas la peine de faire du neuf. C’est un défi mais c’est aussi plus marrant ! ». Elle apprend le b.a.- ba de la récupération textile dans une ressourcerie parisienne et débarque à Nantes en 2012. Après une session créative chez Ecorev et une collaboration avec l’association Transformeurs (création artistique à partir de matériaux recyclés), elle ouvre sa boutique un an plus tard avec RE-act.

Nina Robin

Des vêtements et accessoires au subtil jeu de matières

Nina Robin récupère donc des chutes de tissus ou des vêtements, qu’elle trouve ou qu’on lui apporte. Elle les classe par couleurs et elle adore les mélanger suivant son inspiration, guidée par une préférence pour les tissus traditionnels indiens ou africains. Elle part d’une base, coud les chutes dessus dans un esprit patchwork et obtient des jupes (65 à 89€), des sacs (30€), des pochettes (9 à 20€) des boléros (68€) ou des robes de toute beauté qui vous font tout de suite passer pour une princesse de l’Altiplano (au diable la standardisation et l’uniformisme !).

Quant à moi, je suis tombée en pâmoison devant une redingote bleue où l’on devine un incroyable et délicat travail de patchwork sur une coupe très élégante. Mais l’inventivité de notre créatrice s’est aussi attaquée aux coussins et autres poufs qui feront pâlir de jalousie tous vos invités (à moins que vous ne leur offriez…à bon entendeur…). Leur prix : 20 à 35€ pour les coussins, 50 à 65€ pour les poufs.

Veste patchwork Nina Robin Sac patchwork Nina Robin

Mais il n’y a pas que le patchwork chez Nina Robin…

En parallèle de ce travail digne de la haute-couture, la douce mais volontaire Nina crée aussi des vêtements à partir d’une seule pièce de tissu sur lequel elle pose une de ses jolies broderies (robes, pantalons, shorts, tuniques). Côté accessoires, la demoiselle propose aussi pour votre cou de gazelle, des foulards de coton ou soie unis (20 à 29€) et, pour votre jolie tête de poupée, des barrettes et serre-têtes fleuris (5 à 12€)… Et elle n’a pas oublié les enfants puisqu’elle leur consacre aussi une gamme de sarouels tous mignons à 24€ (non, vous ne pourrez pas rentrer dedans, laissez tomber… ou commandez la taille adulte !) et des jupes, simples ou en patchwork, de 28 à 42€.

Collection Nina Robin

Si avec tout ça, vous ne trouvez pas votre bonheur, une seule solution : venir aux ateliers couture Adultes/Enfants tous niveaux proposés par les créatrices de Mû (chacun amène sa matière). Nina adore fabriquer sur mesure, oui, elle préfère créer pour une personne… le message est bien passé, là ? Bien sûr, suivant le travail demandé, les délais de confection seront plus ou moins longs : c’est le luxe de ceux qui aiment les pièces uniques, isnt’it ? Vous pouvez donc aller la voir dans sa boutique ou retrouver ses créations au Petit Boudoir des Curiosités (rue des Chapeliers), à la braderie des Ecossolies (le 13 octobre) ou lors de la 5ème édition de l’Autre Marché, du 7 au 24 décembre (square Daviais).

Coussins patchwork Nina Robin
39 rue des Hauts Pavés
44000 NANTES
06 02 10 74 61


Mode Voir plus d'articles  

Déjà 5 commentaires, et le vôtre ?

  1. stan

    c’est mignon à souhait les créations de Nina Robin, j’adore !

  2. Mandarine

    Sympa , je vais aller voir cette boutique 🙂

  3. JOJO

    Cet article rempli d’humour donne envie de se rendre compte “de visu” de la réussite du travail de Nina Robin .

  4. Miss Me

    Il ne reste plus qu’a essayer ces nouvelles créativités. De la couleur avant l’hiver … Vite. J’attends les prochaines adresses pour une grande virée shopping.

  5. Mymy Cracra

    Oh la jolie découverte!